Imprimer

Le parc Henri Sellier

Découvrez le parc Henri Sellier à travers les époques grâce à ce diaporama : 

Le parc Henri-Sellier, pièce maîtresse de l’ancien domaine seigneurial du Plessis-Piquet, s’étend sur une superficie de 27 hectares. Ses allées dressées au cordeau reflètent à la perfection la tradition classique des aménagements paysagers du Grand Siècle. Sans doute inspiré par les réalisations d’André Le Nôtre au château royal de Saint-Germain-en-Laye, le maréchal Pierre de Montesquiou d’Artagnan dote son parc vers 1700 d’une longue terrasse agrémentée d’une demi-lune centrale. Elle offre un point de vue exceptionnel sur la vallée de la Bièvre et le château de Sceaux. Le parc est également une source de revenus pour ses propriétaires successifs grâce à son exploitation forestière. En 1917, l’Office public des habitations à bon marché (OPHBM) de la Seine acquiert ce vaste domaine à la famille Hachette dans le but d’y construire une cité-jardin. Le « parc Hachette », préservé, est ouvert au public en 1932. Il reçoit en 1949 le nom d’Henri Sellier en hommage au président de l’OPHBM, initiateur de la construction des cités-jardins du Plessis-Robinson. Cet espace vert est géré par le département des Hauts-de-Seine depuis 1969.

Le saviez-vous ?

Au début du XVIIIe siècle, la jeune épouse du maréchal de Montesquiou avait l’habitude de se poster sur la terrasse du parc pour apercevoir, grâce à une longue vue, sa grande amie la duchesse du Maine. Celle-ci tenait dans les salons de son château de Sceaux une cour brillante composée de gens de lettres que fréquentait assidûment la maréchale, surnommée par ces beaux esprits la « Belle Artagnan ».

Consultez et téléchargez l'intégralité du parcours N°3 : Des Guinguettes aux Cités-jardins !

Les autres sites du Plessis-Robinson

Plan de la ville

Mairie du Plessis-Robinson

3, place de la Mairie
92350 Le Plessis-Robinson
01 46 01 43 21
Les horaires de la Mairie