Imprimer

La rue de Malabry

Découvrez la rue de Malabry à travers les époques grâce à ce diaporama : 

C’est le long de la rue de Malabry que prospèrent pendant plus d’un siècle les guinguettes qui ont fait la célébrité du Plessis-Robinson. Tout commence en 1848 avec la création d’un restaurant perché dans un arbre et baptisé Au Grand Robinson. Le succès est immédiat, et les établissements se multiplient très vite au prix d’une concurrence effrénée. Restaurants, bars, dancings, manèges, courses d’ânes et autres attractions transforment le quartier en une véritable fête foraine attirant tous les dimanches des milliers de Parisiens. Face à l’immense notoriété acquise par ce quartier de divertissement populaire, la municipalité du Plessis-Piquet obtient en 1909 l’autorisation de modifier le nom de la commune qui devient ainsi Le Plessis-Robinson. La fréquentation des guinguettes se maintient jusqu’à la Seconde Guerre mondiale avant de décliner rapidement dans les années 1960. Les établissements ferment alors les uns après les autres pour laisser place à des immeubles d’habitations.

Le saviez-vous ?

Au début du XXe siècle, de nombreux ânes sillonnaient le quartier. Les promeneurs pouvaient, en effet, louer ces animaux pour se rendre aux guinguettes depuis la gare de Robinson et poursuivre la balade jusqu’au bois de Verrières. Un souvenir du temps où la rue de Malabry s’appelait encore chemin des Bœufs en raison du bétail qui l’empruntait pour aller jusqu’au marché de Sceaux ou jusqu’aux pâturages.

Consultez et téléchargez l'intégralité du parcours N°3 : Des Guinguettes aux Cités-jardins !

Les autres sites du Plessis-Robinson

Plan de la ville

Mairie du Plessis-Robinson

3, place de la Mairie
92350 Le Plessis-Robinson
01 46 01 43 21
Les horaires de la Mairie