Imprimer

La rue de l’Étang de l'Ecoute-s'il-pleut

Découvrez l'étang à travers les époques grâce à ce diaporama : 

L’étang de l’Écoute-s’il-pleut est creusé vers 1700 par le maréchal Pierre de Montesquiou d’Artagnan afin d’alimenter en eau son château et le village du Plessis-Piquet. Recueillant les eaux de pluie grâce à un réseau de rigoles, il occupe une surface d’environ 7 000 m². Durant tout le XIXe siècle, l’importance de cet étang pour la vie quotidienne des villageois en fait un enjeu de discorde entre ses propriétaires privés et la commune qui souhaite en pérenniser l’existence. Parallèlement, l’étang fait également la joie des patineurs en hiver et celle des pêcheurs à la belle saison. Avec l’installation de l’eau courante dans la commune à partir de 1874, l’étang de l’Écoute-s’il-pleut perd peu à peu son utilité et n’est bientôt plus entretenu régulièrement. Souvent asséché et envahi par les plantes, il disparaît dans les années 1960 avec la construction du groupe scolaire Henri-Wallon.

Le saviez-vous ?

Cette pièce d’eau dont le niveau fluctuait fortement au gré des intempéries a bien vite été surnommée, non sans ironie par les habitants des environs, « étang de l’Écoute-s’il-pleut », ou encore de « l’Égoutte-s’il pleut ». On retrouve d’ailleurs ces qualificatifs dans d’autres régions françaises pour désigner une pièce d’eau dont l’alimentation dépend uniquement des caprices du ciel.

Consultez et téléchargez l'intégralité du parcours N°3 : Des Guinguettes aux Cités-jardins !

Les autres sites du Plessis-Robinson

Plan de la ville

Mairie du Plessis-Robinson

3, place de la Mairie
92350 Le Plessis-Robinson
01 46 01 43 21
Les horaires de la Mairie