Imprimer

Le Plessis-Robinson au fil des siècles

De Plessiacus au Plessis-Robinson en passant par Le Plessis-Raoul ou Le Plessis-Piquet, découvrez l'histoire de la ville au fil des siècles.

Pendant des siècles, Le Plessis-Robinson n’est qu’un petit village d’Ile-de-France dont les habitants, regroupés autour de l’église et du château, vivent de l’agriculture. L’histoire du Plessis se confond alors avec celle de ses châtelains, de Jean Piquet de La Haye à Louis Hachette en passant par Jean-Baptiste Colbert, le maréchal Pierre de Montesquiou d’Artagnan, ou encore le duc de Massa. La création des premières guinguettes au milieu du XIXe siècle fait entrer rapidement le village dans la modernité. Robinson devient alors un lieu à la mode attirant une foule de Parisiens en goguette. Puis, à partir des années 1920, la construction des cités-jardins modifie radicalement le visage du Plessis-Robinson qui se transforme en une véritable ville.

Le blason

Le blason du Plessis-Robinson, qui figure toujours sur le logo de la Ville, a été créé en 1942. Chacune de ses composantes fait directement référence à l’histoire et à l’identité de la ville. Ainsi, les deux cercles rouges correspondent aux armoiries du maréchal Pierre de Montesquiou d’Artagnan [lien hypertexte], seigneur du Plessis au XVIIIe siècle. La couleuvre bleue évoque, elle, le blason de Jean-Baptiste Colbert, puissant ministre de Louis XIV qui posséda le château brièvement. Le hibou nous rappelle que pendant longtemps, les habitants du vieux bourg du Plessis furent désignés sous ce nom. L’arbre désigne clairement, quant à lui, le quartier de Robinson dont la première guinguette fut créée en 1848 dans un très vieux châtaignier. Enfin, le célèbre blason des rois de France, les trois lys d’or sur fond bleu, fait référence à l’achat par Louis XIV en 1682 de la seigneurie du Plessis. Ce blason offre ainsi un résumé de l’histoire robinsonnaise mettant en valeur ses deux seigneurs emblématiques, Colbert et Montesquiou d’Artagnan, et ses deux quartiers principaux, le vieux Plessis, et Robinson.

Le Plessis, du Moyen-âge à la Révolution

A partir de la première mention de la ville en 839 et jusqu'à la révolution, le Plessis-Robinson voit défiler des chevaliers, des moines, un ministre et même un maréchal de France!

En savoir plus


Les transformations du XIXe siècle au Plessis-Piquet

D'un "Plessis-Liberté" révolutionnaire aux dimanches de Guiguettes dans "Le grand Robinson", un siècle qui conduira le Plessis-Robinson à la célébrité.

En savoir plus


Les Guinguettes de Robinson

Connaissez-vous l'histoire de Robinson Crusoé? C'est pourtant de ce personnage du livre de Daniel Defoe que la ville tient son nom.

En savoir plus


Le XXe siècle au Plessis-Robinson

D'un petit village de moins de 600 âmes au début du siècle, le Plessis-Robinson se transforme en une des villes les plus dynamiques de France en 2011. Un siècle s'est écoulé mais l'esprit village continue de marquer l'identité de la ville.

En savoir plus


Les gendarmes au Plessis-Robinson

L'histoire du Plessis-Robinson au XXème siècle est intimement liée à la gendarmerie nationale. En effet, la ville a accueilli jusqu'à huit escadrons de gendarmes mobiles dans le quartier de la cité-jardin haute...

En savoir plus


Les autres sites du Plessis-Robinson

Plan de la ville

Mairie du Plessis-Robinson

3, place de la Mairie
92350 Le Plessis-Robinson
01 46 01 43 21
Les horaires de la Mairie